Une initiative citoyenne

vendredi 7 janvier 2022
par  Paul MASSON
popularité : 19%

Cet article est un complément à la réflexion Pour ou contre... de décembre

« Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêts, et qui se fixe comme modalité d’associer à parts égales chaque citoyen dans l’expression, l’analyse, la délibération et l’arbitrage de ces contradictions. »

Paul Ricoeur

Notre modèle démocratique est en crise. La vie politique déléguée aux seuls Partis, liée aux institutions actuelles de la Ve République enferme la démocratie et démobilise les citoyens. Elle entraîne l’incapacité à conduire une politique à la hauteur des enjeux écologiques sociaux et démocratiques actuels. Devant l’urgence d’agir face au réchauffement planétaire [1], et celle de repenser les priorités et la redistribution des richesses [2], une initiative citoyenne, très peu rapportée dans les médias, mérite qu’on s’y arrête. Je veux parler de la Primaire Populaire.

Elle est partie du constat qu’en France un très grand nombre de citoyennes et de citoyens sont favorables aux valeurs écologiques, démocratiques et sociales [3], mais que l’offre politique d’une gauche divisée laisse peu d’espoir à ce que ces valeurs guident les choix des élus pendant les prochaines années. Loin de permettre de répondre à l’urgence climatique et sociale, les élections présidentielles de 2022 risquent fort de nous enfermer dans un choix binaire : voir reconduire les politiques productiviste, consumériste et les logiques prédatrices menées depuis une vingtaine d’années ou permettre à l’extrême droite d’accéder au pouvoir.

Au deuxième tour, nous n’aurions d’autres choix que d’obéir à l’injonction « consomme et ne pense pas » derrière des élus, les yeux braqués sur la progression du PIB [4], et la diminution du nombre des fonctionnaires dans les services publics.
ou de nous laisser détourner l’attention sur un leurre : l’étranger. L’immigré, ennemi fantasmé de la théorie complotiste du « grand remplacement ». Les femmes et les hommes, victimes de guerres, de la misère ou des dérèglements climatiques qui cherchent, comme nous, à vivre - et pour certains à survivre - sont représentés sous la forme de hordes de migrants désincarnés. Ces hordes viendraient nous envahir et une « guerre des civilisations » salvatrice s’imposerait. Ce choix binaire détourne l’attention. Il ne propose aucune réponse aux défis climatiques, sociaux et démocratiques urgents.

L’initiative citoyenne invite à dépasser cette démocratie politique qui nous prive d’une victoire électorale urgente pour s’atteler aux défis écologiques et sociaux réels. Elle invite les citoyens et les citoyennes à reprendre le pouvoir qu’ils ont délégué aux seuls partis politiques et propose une alternative pour y parvenir.

La démarche de la Primaire populaire s’est constituée en quatre étapes
- La première a permis de se mettre d’accord sur un socle commun unificateur]. Cette étape, achevée en avril 2021, a faire émerger 10 mesures de rupture [5].
- La deuxième a offert une plateforme d’expression. 130 000 citoyennes et citoyens ont pu proposer des personnalités qu’ils voulaient voir être présentées à l’élection [6]. Ce lieu d’expression a fait émerger les personnes jugées les plus légitimes pour porter les propositions du Socle Commun et concourir pour gagner la présidentielle.
- Le 11 octobre, les 5 hommes et les 5 femmes ayant obtenu le plus de sollicitations (voir la liste ) ont été dévoilés. C’est parmi cette liste que seront choisies les personnalités présentées au vote de fin janvier. Chaque personne proposée, si elle accepte, devra s’engager à promouvoir l’esprit du Socle Commun et à mener le rassemblement.
- Le vote final de la Primaire populaire, qui aura lieu entre le 27 et 30 janvier 2022, désignera la personnalité la plus à même de porter les valeurs écologiques, démocratiques et sociales et de rassembler autour d’elle pour l’élection présidentielle de 2022. [7]

- Entre le 30 janvier et le 24 avril 2022, aura lieu la campagne électorale pour une victoire des 10 mesures de rupture.

Le jugement majoritaire à un tour est un autre élément intéressant pour faire vivre une démocratie renouvelée :
L’électeur ou l’électrice vote en évaluant chacune des candidatures présentées et en leur attribuant la mention de son choix (par exemple : Excellent, Bien, Passable, Insuffisant, À rejeter). La candidature retenue est celle jugée la plus méritante par la majorité de l’électorat, c’est-à-dire celle qui obtient la meilleure mention « majoritaire ».
Dans cette approche démocratique, le ou la candidat.e et l’élu.e n’est plus celui ou celle du clan qui a gagné contre les autres, c’est l’animateur qui conduit le rassemblement pour faire gagner et mettre en œuvre des propositions de rupture pour changer la vie des gens.

Pour le débat pré-électoral, serons-nous capables de réaliser un dépassement démocratique permettant à la gauche de préparer le futur de nos enfants autour des valeurs collectives de solidarité et de démocratie réelle ? Serons-nous capables d’éviter de nous laisser enfermer dans un débat électoral binaire entre la droite défendant la responsabilité individuelle et celle défendant la liberté individuelle. L’une cherchant à « emmerder » l’autre et réciproquement, mais les deux réussissant à éviter que les valeurs écologiques, démocratiques et sociales de la gauche ne soient à l’ordre du jour du débat électoral ?



Le vote de la primaire populaire a eu lieu. MEDIAPART a restitué l’aventure dans un excellent article Zizanie ou « réenchantement », l’aventure de la Primaire populaire s’achève ou CI-dessous.


[1Voir la chronique de décembre Pour ou contre

[2Les 10 % les plus riches au monde consomment environ la moitié (45 %) de toute l’énergie associée au transport terrestre, et quelque 75 % de toute l’énergie liée à l’aviation.
Les 1 % les plus riches sont responsables de deux fois plus d’émissions de CO2 que la moitié la plus pauvre de l’humanité. ( étude du World Inequality Lab )(oxfam)
Concernant le patrimoine mondial, 1 % de la population en détient 44 % et 56,6 % du reste de la population en détient 1,8 %

[3Il y a plus de 320 000 personnes à demander le rassemblement à gauche pour une victoire en 2022.

[4PIB : Produit Intérieur Brut, indicateur suprême qui mesure la production de richesse, quelle que soit la production. Le nombre plus important des accidents de la route augmente la « richesse nationale ».

Lire J’ai fait un cauchemar...

[5Voir le détail de son élaboration et le contenu de ces 10 mesures sur Le socle commun

[6Voir le détail sur les résultats des parrainages

[7Toutes celles et ceux qui le souhaitent peuvent voter


Documents joints

Une initiative citoyenne
Une initiative citoyenne
L'aventure des primaires populaires s'achève

Agenda

<<

2022

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois