si j’étais

samedi 26 juillet 2008
par  Christian LEJOSNE, Dominique Lauber, Yvan VERSCHUEREN
popularité : 14%

Si j’étais ébéniste, je fabriquerais un banc pour m’asseoir à côté de toi, attendre le soir en écoutant le silence
Si j’étais un banc, en t’accueillant, je ne serais pas de bois, assurément.
Si j’avais quarante ans, j’attendrais ta venue patiemment, sûrement sur un banc de bois que j’aurais fait pour toi.
Si j’étais un outil, je serais ciseau à bois pour sculpter un banc et m’asseoir en t’attendant.
Si j’étais une chanson, je serais « la mer » pour te regarder danser assis sur le banc, évidemment.
Si j’étais une abeille, je te butinerais jusqu’à m’enivrer et titubant, j’irais m’asseoir sur un banc que j’aurais ...etc...etc...

Yvan

***

Si c’était un arbre, ça serait un rosier. Il en existe tant de variétés que l’on peut transformer, bouturer, cloner.De cet arbre descendrait l’homme : le dernier né de la longue chaîne du vivant. Ce si jeune animal sait si bien offrir des fleurs … qui piquent. Comme métier, il choisirait forgeron : pour dominer le feu, couler le métal, fabriquer des armes. Pour y brûler son âme. Sa saison préférée, ce serait l’enfer sur terre. Le paradis serait enfermé dans des livres d’histoires … pour plus tard. Son fruit préféré serait la passion, le fruit interdit, le bruit qui coure, la course folle pour le pouvoir. Et sa matière, elle serait grise.

Christian

***

Et moi, j’étais si...

...un métier, je serais éboueur ; j’ai toujours eu envie de sauter sur le marche-pied d’un véhicule en marche et disparaître dans la brume matinale.

...un vêtement, je serais une jupe plissée parce que raide et immobile, la jupe vous fait penser que la petite fille est sage mais regardez de plus près cette jupe lorsque la petite fille se met à danser... là, on se dit : « il y a quelque chose qui cloche », on ne sait pas si c’est la jupe qui ne va pas à la petite fille ou si c’est la petite fille qui ne va pas à la jupe.

...un art, le naïf en peinture qui demande à chacun de s’approcher pour vérifier les détails incroyablement parfaits d’une fleur, d’un arbre ou d’une maison.

...un végétal, une mûre pour que tu en aies plein la bouche et que ça te fasse rire.

...un arbre, un amandier mais pas n’importe lequel, celui sous lequel je déjeunais en ces temps révolus où il savait garder son secret maléfique.

...une feuille, une feuille de papier à cigarettes, si transparente, si légère, si fragile prête à se consumer à la première étincelle.

Dominique


Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456