Deux minutes pour convaincre

mardi 10 juillet 2018
par  Christian LEJOSNE
popularité : 7%

J’avais répondu à une sollicitation pour un ’’speed dating’’ dans une librairie et maintenant, il me fallait assumer. Je devais présenter un livre dont je souhaitais faire partager l’intérêt à tout un auditoire. Ils étaient là, autour de moi, nombreux, aux aguets, à l’écoute. J’avais deux minutes pour convaincre. Pas une seconde de plus. Une course contre la montre. Le compte-à-rebours avait commencé... et ce que j’avais à dire était de la plus haute importance. Une question de vie ou de mort. J’avais beau me pincer, ce que je vivais n’était pas un rêve. Ce n’était pas non plus un cauchemar, même si, à la réflexion, ça pouvait le devenir si je n’étais pas suffisamment pris au sérieux. Je savais en même temps qu’il fallait se méfier comme de la peste de ’’l’esprit de sérieux’’. Un ton trop professoral serait, d’entrée de jeu, disqualifié... Je me suis lancé. J’ai dit d’un trait le texte que j’avais préparé. Il correspond à peu près à ce qui est écrit ci-après. Avec vous, je vois bien que je dispose d’un peu plus de temps. C’est pourquoi je me permets d’en dire davantage.

En 2015, Cyril DION réalisait avec l’actrice Mélanie LAURENT le film Demain. En rendant compte d’expériences écologiques et citoyennes menées sur tous les continents, il redonnait un peu d’espoir en l’humanité ! Après avoir vu ce film, une collègue avait cessé de prendre sa voiture pour aller travailler. Trois ans plus tard, elle tient bon et continue à aller, chaque jour, bosser à vélo.

Aujourd’hui, Cyril DION revient avec un Petit manuel de résistance contemporaine (1). « C’est pire que vous ne croyez » (titre du premier chapitre) affirme que le réchauffement climatique va plus vite que les prévisions les plus alarmistes. Notre trajectoire actuelle mènerait la planète vers plus 4°C d’augmentation d’ici 2050 et possiblement davantage. « Au-delà de 5°C, nous ne savons plus très bien comment les choses peuvent se passer  » écrit-il ! Il ne resterait que 3 ans pour inverser la tendance. Une course contre la montre (autrement plus grave que le speed dating auquel je participe) dont l’issue demeure incertaine tant les puissances économiques résistent au sein d’une société qui évolue beaucoup trop lentement.

La force de ce livre est de montrer que l’on ne convainc pas avec des arguments rationnels. La bataille est d’abord idéologique et culturelle. L’ensemble de nos constructions individuelles et collectives est une succession de fictions, de croyances qui ont évolué au fil des siècles et bouleversé notre perception du monde. « De tout temps, un faisceau d’histoires, de croyances a permis aux sociétés de se souder autour de récits communs, qu’il s’agisse de Dieu, de royaumes, de l’infériorité d’êtres par rapport à d’autres, du pouvoir absolu de symboles ou d’ennemis contre lesquels il fallait se rassembler. Ainsi, ces réalités ’’intersubjectives’’, de par leur capacité à mettre en mouvement un nombre exceptionnel d’individus dans un processus de coopération, ont donné naissance aux États, aux systèmes politiques, à la technologie, à l’économie et aux monnaies, aux religions...  » La bonne nouvelle est que nous pouvons changer de fictions. Abandonner, par exemple, le mythe de la croissance pour une sobriété heureuse... La stratégie proposée consiste à construire une nouvelle fiction qui nous éloigne de la pensée unique dominante de l’argent-roi et de la concurrence généralisée. A chacun d’inventer la sienne : adopter un autre mode de vie, réorienter son activité professionnelle, créer des communautés soudées sur son territoire, s’impliquer pour faire pression sur les élus... En exprimant nos talents, en faisant ce qui nous passionne, nous transformons notre fiction individuelle et proposons à ceux qui nous entourent le ferment d’un nouveau récit collectif. Notre enthousiasme doit être communicatif. « Et lorsque ce récit sera suffisamment partagé, il sera temps d’unir nos forces, par millions, pour modifier les architectures qui régissent nos vies. Chaque jour est une petite bataille à mener. Et cela commence aujourd’hui. »

Nous passons chaque jour davantage de temps derrière des écrans qu’au travail. Si l’on ajoute le temps de sommeil et de déplacements, il en reste bien peu pour réfléchir au sens de notre vie et aux marges de manœuvre que l’on peut s’octroyer. Alors, je vous suggère de profiter de l’été pour lire ce livre indispensable et pour penser le changement. Le vôtre et celui de la planète... Parce qu’il y a vraiment urgence !

Christian LEJOSNE

(1) Actes Sud. Collection Domaine du possible. 160 pages. 15 €


Documents joints

PDF - 108.5 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112