Eveiller l’écriture chez l’autre

dimanche 27 mai 2007
par  Nicole DUPUIS
popularité : 8%

Eveiller l’écriture chez l’autre
c’est semer,
dans les fibres intimes de son rêve,
de sa chair,
de ses respirations intérieures,
des touches de lueur,
pour que s’esquisse lentement
le grand jour de sa parole.

Eveiller l’écriture chez l’autre,
c’est jeter des éclats d’arc-en-ciel
dans les terrains vagues de son histoire,
dans le jardin de ses petites vibrations quotidiennes
pour que s’illumine peut-être,
le chemin de ses mots
où le notre viendra se rafraîchir, s’embraser
et y reconnaître ses ombres et ses clartés.

Eveiller l’écriture chez l’autre,
c’est lui chuchoter le « la » de sa musique propre
et des chants mal connus de son humanité
où l’extase, parfois, se pique de légèreté,
et où le dérisoire,
se brode, par surprise, au fil du merveilleux.

Eveiller l’écriture chez l’autre,
c’est aussi lui tendre la griffe,
qui remet à vif les plaies nues.
C’est peut-être entr’ouvrir le grenier
de ses fantômes assoupis…
c’est lui permettre de défroisser enfin
ses beaux désirs trop piétinés
et risquer le douloureux enfantement
d’un verbe nouveau à naître,
d’un temps à venir,
d’une histoire à refaçonner.

Nicole


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112