On ne dit plus .... on dit ….

mercredi 25 novembre 2009
par  Paul MASSON
popularité : 9%

On ne dit plus exploité on dit exclu
- on ne parle plus d’aliénation économique ou d’aliénation sociale on parle des milieux défavorisés.
- les pauvres ont disparu nous explique Balkany.
- le capitalisme s’appelle libéralisme

- le chef s’appelle DRH et les subalternes, des collaborateurs
- les mots concertation et partenariat ont remplacé hiérarchie et subordination pour parler des rapports dans l’entreprise

- le mot émancipation n’est plus nécessaire, l’insertion pourvoit à tout.

- Un licenciement est appelé un accident de parcours professionnel, le chômeur un temps demandeur d’emploi est devenu offreur de services.
- Pour un licenciement collectif, on a trouvé encore mieux que plan social, maintenant on dit PSE pour Plan de sauvegarde de l’emploi
- les conquêtes sociales s’appellent désormais avantages acquis, et la perte des avantages sociaux se dit la fin des privilèges

Avec la valorisation des déchets, les déchets de la société de consommation sont une valeur.

- Les intérêts divergents s’appellent points de vue différents.
on ne dit plus grève mais mouvement social

- le rapport de force quand il passe par le droit de grève s’appelle prise d’otages.
- les rapports oppression / répression s’appelle maintient de l’ordre ou sécurité
- la justice sociale a disparu au profit de l’ordre juste
- la disparition des solidarités nationales et la régression sociale qu’elle engendre s’appelle comportements responsables ou responsabilisation individuelle

- Il n’est plus question de réduction des inégalités, les discours parlent parfois de diminution de la pauvreté
et plus personne ne sait ce qu’est un salaire différé tant les charges sociales pèsent.


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123