Bibliographie sur l’éducation populaire

sa démarche, ses pratiques conscientisantes
mercredi 1er juillet 2015
par  Paul MASSON
popularité : 7%

Différents ouvrages théoriques, historiques et pratiques qui m’ont aidé à connaitre l’éducation populaire, mais surtout à aiguiser mon analyse critique et penser mon action militante.

-  Histoire de l’Éducation Populaire  » Bénigno Cacérès
Seuil Peuple et Culture - 1989
Un ouvrage de référence pour connaître l’histoire de l’Éducation Populaire

- « Système éducatif et développement culturel » – rapport d’orientation de 1974 du mouvement Culture et Liberté
Rédigé par Bernard de France, à partir d’un travail collectif du mouvement. Il a tenu lieu de référence pendant plus d’une génération.
Ce texte a été, pour moi, une révélation. Il m’a permis, entre autre de comprendre mon échec scolaire, et d’orienter tout mon engagement militant.

- « L’ Éducation populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu... » Franck Lepage édit. Cerisier -2007 (Belgique)
Un texte, s’appuyant sur l’histoire depuis 1945. Il permet de bien comprendre les enjeux autour de l’éducation populaire.
Un spectacle, en conférence gesticulée restitue le texte, mais la lecture du livre est nécessaire pour dépasser l’émotion et passer à l’action.

-  « Culture et Liberté », Le petit livre bleu Culture et Liberté Édition Culture et Liberté
Un moyen de connaître les débuts de Culture et Liberté, racontés aux militants

- « Et vous que pensez-vous ? » ATD Quart Monde
Le livre rend compte des « Universités Populaires » mises en place par ATD Quart monde.
Simple, très vivant. je vous le conseille.

- « L’Éducation Populaire ré-interrogée » Bourrieau Jean L’Harmattan 2005
Une réflexion actuelle sur l’éducation populaire.

- « La fin des militants ? » Jacques Ion Édition de l’atelier 1997
Un travail sociologique qui traite de l’évolution des formes d’engagement, de la disparition de la culture militante traditionnelle et l’apparition d’une nouvelle culture de l’engagement dans la jeunesse.

2 livres plus opérationnel :

- « la méthode OBMEMORE » Paul Willot ILV Édition (Belgique)
Quelques outils simples pour identifier et évaluer une activité
Un ouvrage de base pour préparer et évaluer une réunion, une intervention, une action...
Je m’appuie sur son contenu pour construire mes formations Conduire une démarche d’éducation populaire

- « Construire des actions collectives, Développer les
solidarités »
Bernard Dumas et Michel Séguier Chroniques sociales, 3ème édition novembre 2004.
Cet ouvrage procure des outils d’analyse, des méthodes et démarches pédagogiques pour donner sens et force aux actions collectives.
Son contenu permet de comprendre les éléments nécessaires pour rendre actrices et auteures les populations qui se conscientisent,
s’organisent, se mobilisent face aux situations inacceptables au regard des droits et devoirs reconnus à tous.

Ce dernier ouvrage s’inscrit dans le grand courant pédagogique élaboré et mis en œuvre en élaboré en Amérique Latine, par Paolo Freire

- « Pédagogie des opprimés » Paolo Freire Paris Maspéro, 1974
Les bases de la pédagogie conscientisante .
Paolo Freire inventa et mit en œuvre, au Brésil, une méthode d’alphabétisation-conscientisante à partir de mots et images de la vie courante des paysans et pêcheurs.
Cette méthode a fait école, en France, en particulier avec le relais du centre Lebret, et de Michel Séguier (voir ci-dessus) . Ces principes peuvent être élargis à toute pédagogie concernant les adultes.

- « Vers une pédagogie institutionnelle » Oury Fernand / Vasquez Aïda Maspéro 1982
Une illustration en pédagogie que le fond est dans la forme
La pédagogie institutionnelle s’appuie sur la conviction que la forme conditionne le fond. Alors elle s’intéresse à la forme que prend l’enseignement.

- « Histoire de vie et pédagogie de projet » Jean Vassileff préface de Gaston Pineau, 3ème édition, Chronique Sociale, 1999
Livre de base de la pédagogie de projet et des histoires de vie en formation, il prône la recherche d’autonomie personnelle, utilise le désir pour se projeter dans un projet. Il réfute l’adaptation au système, pour un apprentissage à se projeter.
Être autonome, c’est se connaître pour décider de ce que l’on sera. Peut-être pour construire une société nouvelle.
Mais attention à la dictature du projet !
 [1]

Vous pouvez également lire "Chemins et mémoires" un témoignage autobiographique

Retrouvez les "Bibliographies pour l’action" complémentaires
- l’économie politique pour comprendre la société
- L’histoire : connaître hier pour comprendre aujourd’hui
et plus généralement les rubriques
- Des mots pour penser
et
- Lectures-plaisir... lectures-nourriture


[1Jean Vassilieff a également écrit « La pédagogie de projet en formation » - Chronique Sociale Esprit critique


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112