Petit bourgeon de cris et de sanglots

poésie
jeudi 28 janvier 2010
par  Paul MASSON
popularité : 16%

Petit bourgeon de cris et de sanglots perdus,
Germé dans le silence de mon chant de femme,
Moi je te reconnais, comme une vieille flamme,
Qui couvait dans les plis de ma terre inconnue…

Enfin jailli des cendres de mes peurs broyées,
De mes mots en folie, qui ne se disent pas,
De la honte où souvent s’enchevêtrent mes pas,
Tu as fleuri le sein de mes fragilités.

Tous ces blêmes matins, cernés d’inquiétudes,
Ces routes embourbées, au rivage de l’Autre,
Ces « non » inavoués, ces « oui » de bon apôtre,
Dans l’ombrage frileux de mes incertitudes…

Est-ce dans leur terreau que s’est nourri ton fruit ?
Ou bien n’es-tu venu que d’un vent de hasard,
Sur l’aile écartelée de cet oiseau bizarre,
Qui nous mène sans fin, de l’aurore à la nuit ?

Mais qu’importe j’irai, drapée de ton secret,
Plus encore assoiffée de la rosée du jour,
De musiques jolies, de rivières d’amour,
Dans le souffle nouveau de ma vie réveillée…

Nicole Dupuis
1994


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234