L’île de Ré

vacances
dimanche 20 juillet 2008
par  Andrem DELHAYE
popularité : 9%

L’île de Ré c’est l’histoire de la mer et de l’océan et de quatre îlots de terre.
D’abord « les portes » qui vont se souder à ars ;
Puis St Martin qui se rattache à Ars par le Martray et Loix.

L’île de Ré c’est une terre de vigne et de sel.
Les cisterciens au XII éme siècle ont apporté leur savoir et mis en place les marais salants et la vigne.
Les vignes qui donnent encore aujourd’hui le célèbre pineau ILREA et les vins rosés et blancs très appréciés.
Les marais salants et les sauniers encore bien décidés à récolter le grain gris pâle et la fleur de sel.
Aujourd’hui c’est aussi la terre de la pomme de terre « A.O.C. » de l’île de Ré, au goût de noisette.
C’est aussi les huîtrières et autres saveurs de la mer.
Quelques pêcheurs partent au large et reviennent avec la pêche de « petits bateaux » : des soles, solettes, sardines, maquereaux, raies, maigres, mer, luchons, mais aussi langoustines, crabes, tourteaux, araignées et crevettes grises.
A Ars, vous trouverez « la fille du pêcheur » au marché qui vous propose la pêche du bateau « Jason ».

L’île de Ré c’est aussi ses petits marchés : à la Flotte vous vous retrouvez dans une cour carré médiévale avec ses étals couverts.
A St Martin c’est la Halle avec les poissonniers, mais aussi le boulanger, le boucher, le fleuriste, le primeur.
A Ars c’est en plein air et sur la place que vous trouverez le sel des sauniers de l’île de Ré et leur fleur de sel.

L’île de Ré c’est aussi ses clochers : à Ars le clocher avec sa tour carrée de laquelle s’élance une flèche à crochets, peinte en noire et blanc, « amer » pour les marins qui reviennent de loin !!!!
A St Martin, un clocher observatoire avec son horloge monumentale.
A Loix, sa tour romane.
A La Couarde c’est l’étonnante inscription républicaine sur la façade de l’église.
A St Martin de Ré le clocher gothique du XIVéme.
A St Clément les baleines, une église toute simple mais bâtie par les villageois envers et contre toute autorisation administrative.

L’île de Ré c’est aussi les fleurs.
Dans les rues et les venelles vous admirez les fières roses trémières et les majestueuses fleurs et feuilles d’acanthe.
Vous sentez les bouquets de genets, le long des pistes cyclables, ou le chèvrefeuille qui se tortille le long des haies.
Vous percevez les odeurs de pins et de sapins.
Vous vous trouvez parfois, étonné, face à face avec un champ de coquelicots entre les vignes ou les blés.
A moins que les tamaris rosés et les fenouils sauvages vous enivrent davantage.
Et puis laissez vous surprendre par les chênes verts ébouriffés, les mûriers et les amandiers
Qui rappellent la méditerranée. Andrem. Juin 2008


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112