Personnages de fête

jeudi 28 juin 2007
par  Paul MASSON
popularité : 20%

Sur Arras, pour les « FAITES de la Chanson », des personnages se sont rencontrés. Voici quelques portraits d’acteurs de la fête.

Bénévole : Il est volontaire, fait preuve de bon vouloir. Sa motivation n’est pas pécuniaire, elle est tournée du coté du bien : le bien vouloir, la bien-veillance….. Lorsque les temps sont durs et les budgets réduits, lorsque l’ordre établi entend dicter sa norme, c’est lui qui veille aux grains. Il va à l’essentiel, à la relation, à l’idéal commun, au plaisir partagé et à la joie que cela procure.

Amateur est en France depuis le 15ème siècle . Ses origines : l’amour, rien que ça ! Il est amoureux, amant ; il apprécie les choses, ami des arts, il les fréquente par amour, sans souci d’en faire profession. Dès ses origines, il s’affirme, prend parti. Amateur est partisan. Au 19ème siècle Stendal, et d’autres après lui, ont cherché à le dévaloriser. Il l’ont présenté comme négligeant, non professionnel en somme. Les siècles de l’industrie, des finances et du salariat n’ont que mépris pour un amour « non professionnel ». Pourtant, si vous l’aviez vu sur scène, vous n’accepteriez plus ce mépris.

Echange, nous vient de loin. Au 11ème siècle déjà, il est dans le commerce, puis dans le droit. Il veut bien céder, mais moyennant contrepartie. Echange déplace sans rien créer. Il lui faudra attendre le 18ème siècle pour dépasser son égocentrisme et intégrer la communication. Il comprend alors que l’échange transforme, que l’échange le transforme et transforme le milieu où il vit. Il peut donner de sa chaleur à celui qui en manque, il peut en recevoir de celui qui en a trop. Alors tout change, Echange ne se contente plus de déplacer, il crée de la valeur, fait naître de la vie.

Emotion, vous met en mouvement. Il remue, il ébranle, fait naître des frissons, éveille l’érotisme parfois. Il aime toucher et plaire, mais aussi il agite, jette le trouble et pousse au soulèvement. Emotion a été très actif au cours de cette semaine.

Accompagner a été très présent. Il partage un temps de vie, un bout de chemin, puis s’en va. Avec lui, on avance, cote à cote souvent ; parfois un pas devant, il nous guide, parfois, juste derrière, il nous soutient, laissant à notre chanson personnelle la partie principale. avec lui, on ose plus facilement.

Animateur a des origines divines, il vient du souffle divin. Du coté du vivant, plein d’ardeur, toujours en mouvement, son souffle réveille la vie qui dort et ne se connaît pas. Signe d’air et de feu, il inspire, excite, enflamme, dirige, fait revenir à la conscience. Il redonne courage, sa chaleur vivifie. A son contact, notre énergie s’embrase et nous le rejoignons.

Education Populaire, également présente, est né au siècle des lumières et de la révolution française. Ses proches compagnons se nomment citoyen, échange, esprit critique. Sentir vibrer la vie, se réapproprier le temps, sont ses jeux favoris. Elle était à son aise à la « Faites de la chanson ». Discrète, on ne la voit qu’à travers ses œuvres : Ceux qui la fréquentent se dépassent, s’émancipent. A son contact, l’action renaît, et le monde change un peu.

J’ai également rencontré des personnages nouveaux, êtres hybrides, aux contours complexes, incapables de trouver leur place dans les cadres de la DRAC et des administrations, même pas identifiés dans le « Dictionnaire historique de la langue française »
Là, ils semblaient très à leur aise. Il y avait des animateurs-amateurs, des amateurs-professionnels, des professionnels-bénévoles, des salariés-bénévoles, des amateurs-animateurs. Et une catégorie d’hybride plus ancien, chômeur-artiste-baladin, professionnels intermittents du spectacle, que l’administration veut faire disparaître.
Et tout ce monde vivait intensément et travaillait beaucoup.


Documents joints

personnages de fête

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234